Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DOSSIER : LES ARTIFICES AU TROT ATTELE MONTE

Publié le par Neptunae

Le débouche oreilles : des boules sont placées dans les oreilles des chevaux. En tirant sur des cordes reliées à ces boules, le driver débouche tout simplement les oreilles de son trotteur. Cette manœuvre est utilisée lors du sprint final et se traduit par une augmentation soudaine du bruit perçu par le cheval par la peur, ce qui provoque souvent son accélération.

Le lasso est une corde ou une chaîne d'acier qui se met autour de la langue du cheval. Ensuite par les deux anneaux, il est fixé avec les anneaux du mors sur les guides. Cela est utilisé pour les chevaux qui tirent beaucoup. Si le cheval s'appui dessus il se fait mal et voilà pourquoi en général les chevaux s'appuient beaucoup moins sur le mors avec un lasso.

Beaucoup de trotteurs en compétition portent un enrènement et un lasso. C'est un enrènement qui permet au cheval de se détendre. L'enrènement passe dans la bouche et vient s'attacher au garrot

L'enrènement pour un trotteur consiste à maintenir la position adéquate pour ne pas que le cheval s'emballe, ça donne un trot plus ample. On peut aussi utiliser une plaque sur la gorge du cheval, qui l'oblige à garder la tête droite.

La martingale empêche le cheval de trop relever la tête. Un trotteur est souvent "mis" de façon à ne pas trop relever ou trop baisser la tête, de manière à lui faire avoir le trot le plus "carré" et ample.

A cela rajoutons les fers (et leur poids), les cloches, les coudières, le lasso, les œillères (fixes, montantes : assez rare, descendantes, Murphy). Les grillages pour les trotteurs qui n'aiment pas les projections. Les œillères australiennes, la peau de mouton sur le chanfrein. Les piquants qui obligent le cheval à "bien tourner".

Commenter cet article