Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DOSSIER : GAINS MINIMA AU TROT

Publié le par Neptunae

Chez les trotteurs une règle impose un seuil de gains pour pouvoir courir après la date du 31 mars 2016 . Et tous les ans, les professionnels du trot vont sur tous les hippodromes de France pour que leurs pensionnaires augmentent rapidement en gains, car faute d'un compte en banque suffisant, ils ne pourront plus participer à des compétitions sur le sol français à partir du 1er avril 2016.

En effet, des gains minima qualificatifs sont mis en place chaque année pour les trotteurs d'âge.

Ainsi, au 31 mars 2015, les barèmes de qualification établis pour les compétitions de professionnels, d'apprentis et d'amateurs sont les suivants pour Enghien et Vincennes et cela jusqu'aux 1er avril 2016 :

Pour les 6 ans (V) : 35.000 euros (Professionnels) et 31.000 euros (Amateurs et Apprentis)

Pour les 7 ans (U) : 50.000 euros (Professionnels) et 50.000 euros (Amateurs et Apprentis)

Pour les 8 ans (T) : 80.000 euros (Professionnels) et 60.000 euros (Amateurs et Apprentis)

Pour les 9 ans (S) : 130.000 euros (Professionnels) et 100.000 euros (Amateurs et Apprentis)

Pour les 10 ans (R) : 160.000 euros (Professionnels) et 160.000 euros (Amateurs et Apprentis)

Pour exemples à partir du 1er avril 2015 :

Un trotteur âgé de 9 ans doit avoir plus de 130.000 euros de gains pour pouvoir courir, faute de quoi, il devra courir les courses d'amateurs et en gagner beaucoup afin d'arriver rapidement au plafond de 130.000 euros pour recourir en Professionnels.

Il est bon de connaitre cette règle pour un parieur.

Commenter cet article